De quoi s'agit-il?

L'État soutient l'effort de formation des entreprises en proposant une aide au financement de leur plan de formation.

L'aide de l'État, correspondant à 15% imposables du montant annuel investi, peut être sollicitée par les entreprises du secteur privé, légalement établies au Luxembourg et y exerçant principalement leurs activités.

Une majoration de 20% est prise en compte au niveau du coût salarial des participants n'ayant pas de diplôme reconnu par les autorités publiques et une ancienneté inférieure à 10 ans et pour les salariés âgés de plus de 45 ans à la date du début de mise en œuvre du plan de formation de l'entreprise. L'investissement en formation est plafonné selon la taille de l'entreprise.

L'INFPC instruit les demandes de cofinancement pour le compte du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse.

Accédez au dispositif de cofinancement via la plateforme lifelong-learning.lu

Solliciter le cofinancement de la formation en entreprise

L'aide de l'État à la formation en entreprise est soumise à conditions. L'accès à l'aide financière se fait par le biais d'une demande de cofinancement.

L'INFPC guide les entreprises qui sollicitent l'aide de l'État à la formation en entreprise.

Un tutoriel vidéo et un simulateur de calcul du cofinancement sont à votre disposition afin de mieux appréhender et comprendre le dispositif du cofinancement.

Accédez à la demande de cofinancement et au tutoriel vidéo sur la plateforme lifelong-learning.lu

Analyse de vos demandes de cofinancement

L'instruction consiste en une analyse de conformité, d'ordre qualitatif et quantitatif, en référence aux critères d'éligibilité fixés par la législation.

L'INFPC soumet les conclusions de ses analyses à la commission consultative qui émet un avis et le transmet au ministre de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse (MENJE). Ce dernier décide de l'attribution de l'aide.

Chaque année, près de 2.000 demandes de cofinancement sont instruites au sein de l'INFPC.

L'entreprise envoie sa demande de cofinancement à l'INFPC dans le délai imparti. L'INFPC réalise l'analyse de conformité de la demande et, si besoin, sollicite l'entreprise pour des compléments d'information. L'INFPC soumet ensuite les conclusions de ses analyses à la commission consultative qui émet un avis et le transmet au ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse. Le ministère décide de l'attribution de l'aide et informe l'entreprise de la décision.
Parcours de la demande de cofinancement

Participer à la formation sur le cofinancement

L'INFPC propose la formation "Cofinancement de la formation en entreprise" qui s'adresse à toute personne responsable de la formation professionnelle continue dans l'entreprise.

D'une durée d'une journée, elle s'appuie sur quelques fondements théoriques et traite un cas pratique qui permet de s'approprier la procédure d'accès au cofinancement.

S'inscrire à la formation sur le cofinancement via lifelong-learning.lu

Réaliser son plan de formation

L'entreprise a des objectifs de développement et de performance à atteindre. Elle doit veiller à disposer en temps et en heure de salariés compétents et motivés. Le rythme de l'innovation technologique et l'accroissement de la concurrence lui imposent également d'évoluer en permanence.

La formation professionnelle continue est un levier incontournable permettant d'adapter les compétences des salariés aux exigences de leur métier en constante évolution. La formation professionnelle continue favorise ainsi l'équilibre présent et futur des besoins et des ressources en compétences de l'entreprise.

Le plan de formation structure et organise de manière qualitative et quantitative les projets de formation destinés aux salariés de l'entreprise: quels objectifs? quel public? quelle durée? quels formateurs? quel budget? L'élaboration du plan de formation passe par différentes étapes successives: analyse des besoins de formation, organisation des formations, évaluation et utilité en situation de travail.

Découvrez les formations dédiées au plan de formation proposées sur lifelong-learning.lu

L'État soutient l'effort de formation des entreprises établies au Luxembourg en proposant une aide financière pour la formation de leurs salariés. Cette aide s'élève à 15% imposables du montant annuel investi en formation. L'accès à l'aide se fait par le biais d'une demande de cofinancement, soumise à conditions.

Tendances de la formation en entreprise

Les entreprises qui sollicitent l'aide de l'État pour le financement de leur plan de formation investissent 1,7% de leur masse salariale en formation. En moyenne, les salariés suivent 4,7 formations d'une durée de 3,9 heures et l'aide financière de l'État s'élève à 171 euros par salarié.

Dans sa nouvelle publication, l'Observatoire de la formation analyse l'activité de formation des entreprises qui ont sollicité l'aide de l'État à la formation professionnelle continue pour l'exercice 2019.

Consulter toute l'information sur les pratiques de formation en entreprise